Anciennement restauratrice d’objet d’art et doreuse à la feuille, mon parcourt à pris soudain un angle droit lorsque je me suis hasardée à la fabrication d’un savon. Une forme de fascination pour ce produit m’a percutée et cela s’est renforcé lors d’un voyage au Maroc. Ma cosmétique est d’ailleurs fortement influencée par ce pays. On y retrouve ses parfums et ses matières. Inévitablement, je me suis formée à la réalisation de ce type de cosmétique. Mes tests ont duré un an, où idées créatives et effluves de parfum s’entremêlaient. Tout ce que j’aime.
 

Une aventure passionnante s’est offerte à moi naturellement et l’idée d’en faire un plan professionnel était inéluctable. Tel un projet de vie commune lorsqu’on tombe amoureux…